Joachim DU BELLAY (1522-1560)
Comme de fleurs…
Paris, Federic Morel, 1569.

«««

textes de
Du Bellay

»»»


«««

dispo­si­tion du
pré­am­bule
(vers 1-8)

»»»


«««

»»»


«««

propos :
les beautés de l’œuvre

 

Comme de fleurs le Printemps enuironne
Le gay chappeau de son chef verdissant,
Comme l’Esté d’espics est iaunissant,
Comme les fruicts enrichissent l’Automne,

Comme en couleurs l’Arc celeste foisonne,
Comme en ioyaux l’Inde est resplendissant,
Comme en sablons Pactol est blondissant,
Comme le Ciel d’estoilles se couronne,

Ainsi i’ay peingt de mille nouueautez
Cest œuure mien : & si telles beautez
Ne sont par tout egalement plaisantes,

Les fleurs, les bleds, les fruicts, & l’arc des cieux,
Perles, sablons, estoilles reluysantes
Egalement ne plaisent à noz yeulx.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Comme de fleurs le Printemps enuironne
Le gay chappeau de son chef verdissant,
Comme l’Esté d’espics est iaunissant,
Comme les fruicts enrichissent l’Automne,

Comme en couleurs l’Arc celeste foisonne,
Comme en ioyaux l’Inde est resplendissant,
Comme en sablons Pactol est blondissant,
Comme le Ciel d’estoilles se couronne,

Ainsi i’ay peingt de mille nouueautez
Cest œuure mien : & si telles beautez
Ne sont par tout egalement plaisantes,

Les fleurs, les bleds, les fruicts, & l’arc des cieux,
Perles, sablons, estoilles reluysantes
Egalement ne plaisent à noz yeulx.

 

En ligne le 07/06/06.
Dernière révision le 19/01/19.