traductions et imitations de Chi vuol veder...
Le Préambule des innombrables
Canzoniere 248































Textes modernisés
TRADUCTIONS
IMITATIONS
1535, Marot, traduction.


_______________________________


Canzoniere, 248 : Chi vuol veder quantunque po Natura...
ca 1535 - Clément MAROTtraduction, Six sonnets sur la mort de Laure, sonnet 3, n.p. [PDF_4_5].
___________

    Qui voudra voir tout ce que peut Nature,
Contempler vienne, une qui en tous lieux
Est un Soleil, un Soleil à mes yeux,
Voire aux ruraux, qui de vertu n'ont cure.
    Et vienne tôt, car mort prend (tant est dure)
Premier les bons, laissant les vicieux,
Puis cette-ci s'en va du rang des dieux :
Chose mortelle et belle bien peu dure.
    S'il vient à temps verra toute beauté,
Toute vertu, et mœurs de royauté,
Joints en un corps par merveilleux secret :
    Alors dira que muette est ma rime,
Et que clarté trop grande me supprime,
Mais si trop tarde aura toujours regret.
»» texte original ««« ~#~ »»»