««« Proser­pine »»»

 

~#~














 

Proserpine. Reine d’enfer, im­pé­rieuse, chaste, fière, infer­nale, plu­to­nienne, odieuse, cruelle, hor­rible, sty­gienne, en­vieuse, trois-têtue, si­ci­lienne, ravie, aver­nale.

Les poètes fabu­leu­se­ment racontent, que Pro­ser­pine (sous le nom de laquelle les Mytho­lo­giens entendent la Lune) fut fille de Jupi­ter et de Cérès, que Plu­ton ravit comme elle s’amu­sait à cueil­lir des fleurs.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 220v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_447]
(texte modernisé).

[Voir aussi Hécate et Cyn­thienne, Diane, Dic­tynne, Phœbe.]


 

«««  #  »»»

Proserpine. Roine d’enfer, im­pe­rieuse, chaste, fiere, infer­nale, plu­to­nienne, odieuse, cruelle, hor­rible, sty­gienne, en­uieuse, troi-testue, si­ci­lienne, ra­uie, auer­nale.

Les poetes fabu­leu­se­ment racontent, que Pro­ser­pine (soubs le nom de laquelle les Mytho­lo­giens entendent la Lune) fut fille de Iupi­ter & de Ceres, que Plu­ton rauit comme elle s’amu­soit à cueil­lir des fleurs.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 220v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_447]
(texte original).

[Voir aussi Hecate et Cyn­thienne, Diane, Dic­tynne, Phœbe.]