Pierre POUPO (1552-1590)
Mais plutôt les poissons…
Paris, Barthélémy Le Franc, 1590.

«««

textes de
Poupo

»»»


«««

dispo­si­tion du
pré­am­bule
(vers 1-3)

»»»


«««

»»»


«««

propos :
la constance
dans l’amour

»»»

[…] 

Mais plustost les poissons prendront en l’air carriere,
Et les oyseaux viurons au fond de la riuiere,
Et les lis argentez changeront de couleur,
Que Dafnis puisse aimer autre que Blanchefleur.
Respon moi Blanchefleur, ma poure ame s’enuole,
Si tu ne la retiens d’vne douce parolle,
La brebis craint le loup, le loup craint le berger,
Le berger craint la voix du gendarme estranger :
Et les ieunes bourgeons craignent bien la froidure,
Mais ie crains encor plus vne response dure.

A tant cessa Dafnis, Blanchefleur le baisa,
Et des lors entr’ eux deux l’amitié s’embraza.
 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 

Mais plustost les poissons prendront en l’air carriere,
Et les oyseaux viurons au fond de la riuiere,
Et les lis argentez changeront de couleur,
Que Dafnis puisse aimer autre que Blanchefleur.
Respon moi Blanchefleur, ma poure ame s’enuole,
Si tu ne la retiens d’vne douce parolle,
La brebis craint le loup, le loup craint le berger,
Le berger craint la voix du gendarme estranger :
Et les ieunes bourgeons craignent bien la froidure,
Mais ie crains encor plus vne response dure.

A tant cessa Dafnis, Blanchefleur le baisa,
Et des lors entr’ eux deux l’amitié s’embraza.
 

 

En ligne le 07/07/10.
Dernière révision le 05/12/19.