««« co­teau »»»

« co­teau » ou « coteaux » dans :
Phi­lieul
1548 [1555]
~ Mets-moi où est… (Canz., 145)
Du Bellay
1549
~ De grand’ Beau­té…
Ron­sard
1552
~ Ô doux par­ler…
Baïf
1555
~ Comme quand le prin­temps…
Gadou
1573
~ Eure, gentil ruisseau…
Cour­tin
1581
~ Rien ne me plaît…
~ Ces frères jume­lets…
Las­phrise
1597
~ Ce riche enten­de­ment…
Cer­ton
1620
~ Sous ce large peu­plier…

~#~














 

Coteau. Plan­tu­reux, so­leil­lé, vi­neux, bos­su, pier­reux.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 71r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_148]
(texte modernisé).


 

«««  #  »»»

Coutau. Plan­tu­reus, so­leil­lé, vi­neus, bos­su, pier­reus.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 71r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_148]
(texte original).