Claude EXPILLY (1561-1636)
Avant qu’une autre Dame…
Paris, Abel L’Angelier, 1596.

Auant qu’vne autre Dame aye sur moy puissance,
Que vous, ô ma Deesse, on verra le miel doux
Sortir, comme vn ruisseau, de l’escorce du houx,
Et le Lyon prendra de la Biche naissance:

On verra l’Espagnol commander à la France,
On verra la douceur se changer en courroux,
On verra l’Escossois se bander contre nous,
Et le Suysse fort quitter nostre alliance.

On verra le Danube au cours impetueux
Se tourner vers le sein de l’Ocean vagueux,
On verra l’Italie en sa vielle franchise,

On pourra voir sans Loups les champs Appulliens,
Et Neptune quitter sa superbe Venise,
Auant qu’autre que vous me tienne en ses liens.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Auant qu’vne autre Dame aye sur moy puissance,
Que vous, ô ma Deesse, on verra le miel doux
Sortir, comme vn ruisseau, de l’escorce du houx,
Et le Lyon prendra de la Biche naissance:

On verra l’Espagnol commander à la France,
On verra la douceur se changer en courroux,
On verra l’Escossois se bander contre nous,
Et le Suysse fort quitter nostre alliance.

On verra le Danube au cours impetueux
Se tourner vers le sein de l’Ocean vagueux,
On verra l’Italie en sa vielle franchise,

On pourra voir sans Loups les champs Appulliens,
Et Neptune quitter sa superbe Venise,
Auant qu’autre que vous me tienne en ses liens

 

En ligne le 10/11/07.
Dernière révision le 21/06/21.