Jacques PELETIER du mans (1517-1582)
Plus m’est promis…
Lyon, Jean de Tournes, 1555.

Plus m’ęt promis, moins dɇ profit m’an sort:
Moins jɇ meritɇ, an plus haut lieu j’aspirɇ:
I’aprouuɇ e voę lɇ mieus, e pràn lɇ pirɇ:
Au seur jɇ visɇ, e si me fiɇ au sort.

Moins on m’amploęɇ, e plus m’ingerɇ fort:
Autrui soutien, contrɇ moę jɇ conspirɇ:
An autrui cors jɇ mɇ meù e respirɇ,
Dɇdans lɇ mien jɇ suis transi e mort:

L’annui m’andort, lɇ rɇpos mɇ reueilhɇ:
I’atàn la fętɇ, e veù mourir la veilhɇ.
Amant, tu víz, tu languíz e tu meurs

Par ton vouloęr, ta doutɇ e ton rɇfus:
Soufriras tu tousjours quɇ quatrɇ humeurs
An tes dɇsirs tɇ facɇt si confus?

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Plus m’ęt promis, moins dɇ profit m’an sort:
Moins jɇ meritɇ, an plus haut lieu j’aspirɇ:
I’aprouuɇ e voę lɇ mieus, e pràn lɇ pirɇ:
Au seur jɇ visɇ, e si me fiɇ au sort.

Moins on m’amploęɇ, e plus m’ingerɇ fort:
Autrui soutien, contrɇ moę jɇ conspirɇ:
An autrui cors jɇ mɇ meù e respirɇ,
Dɇdans lɇ mien jɇ suis transi e mort:

L’annui m’andort, lɇ rɇpos mɇ reueilhɇ:
I’atàn la fętɇ, e veù mourir la veilhɇ.
Amant, tu víz, tu languíz e tu meurs

Par ton vouloęr, ta doutɇ e ton rɇfus:
Soufriras tu tousjours quɇ quatrɇ humeurs
An tes dɇsirs tɇ facɇt si confus?

 

En ligne le 13/12/08.
Dernière révision le 28/05/19.