««« Abra­ham ou Abram »»»

 

~#~














 

Abra­ham ou Abram. Pa­triarche, obéis­sant, bon père, chal­déan, vieil, pru­dent, fi­dèle, pro­phète, bé­ni ou bé­nit.

Abraham fils de Thare naquit en Chal­dée, et fut homme expert en toutes choses divines et humaines, plus que nul autre. Pre­mier il osa main­te­nir Dieu être créa­teur de l’uni­vers contre l’opi­nion des Chal­déans, ce qui le contrai­gnit avec le com­man­de­ment de Dieu qu’il reçut de sor­tir de son pays, pour aller en Ca­na­née. Davan­tage sa grande obéis­sance fut con­nue, quand pour com­plaire à notre Sei­gneur, il ne fit dif­fi­cul­té de lui vou­loir sacri­fier son fils Isaac.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 2r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_10]
(texte modernisé).

[Voir aussi Abel, Adam et Église.]


 

«««  #  »»»

Abra­ham ou Abram. Pa­triarche, obeïs­sant, bon pere, chal­dean, vieil, pru­dent, fi­dele, pro­phete, be­ni ou be­neist.

Abraham fils de Thare nasquit en Chal­dee, & fut homme expert en toutes choses diuines & humaines, plus que nul autre. Pre­mier il osa main­te­nir Dieu estre crea­teur de l’vni­uers contre l’opi­nion des Chal­deans, ce qui le contrai­gnit auec le com­man­de­ment de Dieu qu’il receut de sor­tir de son païs, pour aller en Cha­na­nee. Dauan­tage sa grande obeïs­sance fut con­nue, quand pour com­plaire à nostre Sei­gneur, il ne fit dif­fi­cul­té de lui vou­loir sacri­fier son fils Isaac.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 2r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_10]
(texte original).

[Voir aussi Abel, Adam et Eglise.]