««« vieil­lesse »»»

« vieil­lesse » dans :
Grévin
1560
~ Allons, Belle, sous ce rosier…
Jo­delle
1574
~ Myrrhe brû­lait jadis…
Jamyn
1575
~ Si la beauté périt…
Hes­teau
1578
~ Du Soleil radieux…
Le Loyer
1579
~ Du lustre, des appâts…
Blan­chon
1583
~ Cueillons les fraîches fleurs…
Chassi­gnet
1594
~ L’enfance incon­ti­nent…

~#~














 

Vieillesse. Fleurie, c.-à-d. blanche, inu­tile, chan­ce­lante, laide, ché­tive, re­chi­gnarde, triste, morne, courbe ou cour­bée, in­firme, pauvre, an­tique, ocieuse, pai­sible, ino­pi­née, sobre, fra­gile, plain­tive, im­por­tune, som­meil­leuse, mo­leste, ho­no­rée, pré­ci­pi­teuse, tarde ou tar­dive, in­fruc­tueuse, enne­mie de beau­té, longue, mal­heu­reuse, ge­lée, extrême, sainte, ri­dée, voû­tée.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
ff. 277v°-278r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_561_562]
(texte modernisé).

[Sénile. Gra­vi­té.]

[Vieil /vieille /vieux /vieilles. Abbé, Abra­ham ou Abram, Adam, Anchise, Apen­nin, Arne, Bac­chus, Ca­ton, cerf, chaos, cha­rogne, chêne, cor­neille, Cu­mée, Cy­clopes, dé­bi­li­té, des­ti­née ou des­tin, doc­trine, dra­peau ou dra­pe­let, fable, fai­blesse, fièvre, fi­nesse, gouttes, haine, hi­ver, idole, im­puis­sance, ivrogne, ja­lou­sie, Ja­nus, Nep­tune, Nes­tor, noyer, Or­phée, Parques, pau­vre­té, pé­ché, pe­nan­cier ou pé­ni­ten­cier, pères, phé­nix, phi­lo­sophe, pour­ri­ture ou pour­ris­sure, prêtre, prê­tresses, Priape, pro­cès, Pro­tée, pru­dence, Py­thon, que­relle, rê­veur, ride, ruine, ruse, Sa­turne, Sé­nat, si­bylles, siècle, souche, sour­desse ou sur­di­té, sta­tue, Té­thys, Ti­thon, tronc, ul­cère, vin.]

[Vieil pastou­reau cham­pêtre. So­leil.]

[Vieil singe. Courti­san ou cour­ti­seur.]

[Vieillard /-s. Bacchus, Cha­ron, Da­naüs, Ja­nus, Nep­tune, Né­rée, Nes­tor, Océan, pères, prêtre, Sa­turne, Si­lène, temps, Ti­thon, trem­ble­ment.]

[Voir aussi vieil ou vieil­lard, vieille et Pan­dore.]


 

«««  #  »»»

Vieillesse. Fleurie, I. blanche, inu­tile, chan­ce­lante, laide, che­tiue, re­chi­gnarde, triste, morne, courbe ou cour­bee, in­firme, pauure, an­tique, otieuse, pai­sible, ino­pi­nee, sobre, fra­gile, plain­tiue, im­por­tune, som­meil­leuse, mo­leste, ho­no­ree, pre­ci­pi­teuse, tarde ou tar­diue, in­fruc­tueuse, enne­mie de beau­té, longue, mal­heu­reuse, ge­lee, extreme, saincte, ri­dee, vou­tee.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
ff. 277v°-278r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_561_562]
(texte original).

[Senile. Graui­té.]

[Vieil /vieille /vieux /vieilles. Abbé, Abra­ham ou Abram, Adam, An­chise, Apen­nin, Arne, Bac­chus, Ca­ton, cerf, chaos, cha­rongne, chesne, cor­neille, Cu­mee, Cy­clopes, de­bi­li­té, des­ti­nee ou des­tin, doc­trine, dra­peau ou dra­pe­let, fable, fiebure, fi­nesse, foi­blesse, gouttes, haine, hi­uer, ia­lou­sie, Ia­nus, idole, im­puis­sance, iurongne, Nep­tune, Nes­tor, noier, Or­phee, Parques, pau­ure­té, pe­ché, pe­nan­cier ou pe­ni­ten­cier, peres, phi­lo­sophe, phœ­nix, pour­ri­ture ou pour­ris­sure, prestre, pres­tresses, Priape, pro­ces, Pro­tee, pru­dence, Py­thon, que­relle, res­ueur, ride, ruine, ruse, Sa­turne, Se­nat, si­bylles, siecle, souche, sta­tuë, sur­desse ou sur­di­té, Te­thys, Ti­thon, tronc, vin, vl­cere.]

[Vieil pastou­reau cham­pestre. So­leil.]

[Vieil singe. Courti­san ou cour­ti­seur.]

[Vieillard /-s. Bacchus, Cha­ron, Da­naüs, Ia­nus, Nep­tune, Ne­ree, Nes­tor, Ocean, peres, prestre, Sa­turne, Si­lene, temps, Ti­thon, trem­ble­ment.]

[Voir aussi vieil ou vieil­lard, vieille et Pan­dore.]