««« lar­cin »»»

« lar­cin » dans :
Des Autels
1553
~ Amour apprit…

~#~














 

Larcin. Dé­ro­bé, joyeux, cou­vert ou dé­cou­vert, mal­heu­reux, ta­pi­nois, c.-à-d. se­cret, re­ce­lé, crain­tif, soup­çon­neux, ca­ché.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 145v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_297]
(texte modernisé).

[Larcineux. Butin.]


 

«««  #  »»»

Larre­cin ou Lar­cin. Des­rob­bé, ioyeus, cou­uert ou des­cou­uert, mal­heu­reus, ta­pi­nois, I. se­cret, re­ce­lé, crain­tif, soup­çon­neus, ca­ché.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 145v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_297]
(texte original).

[Larcineus ou larre­ci­neus. Butin.]