««« pin­ceau »»»

« pin­ceau » dans :
Du Bellay
1549
~ Fasse le Ciel…
Des Autels
1553
~ Bénites soient…
Tyard
1555
~ En la froi­deur…
Taille­mont
1556
~ D’une propor­tion…
Le Gay­gnard
1585
~ Ma Plume mainte fois…
Las­phrise
1597
~ Estrées ne requiert…
Nostre­dame
1606
~ Pensons un peu…

~#~














 

Pinceau ou Pin­cel. Sub­til, dé­lié, blan­dis­sant, agile, en­lu­mi­neur, doux, aime-cou­leur, in­dus­trieux, pein­tu­rant, ou­vrier.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 207r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_420]
(texte modernisé).

[Voir aussi Apelle, peintre, pein­ture, por­trait, ta­bleau, Ti­manthe.]


 

«««  #  »»»

Pinceau ou Pin­cel. Sub­til, de­lié, blan­dis­sant, agile, en­lu­mi­neur, doux, aime-cou­leur, in­dus­trieus, pein­tu­rant, ou­urier.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 207r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_420]
(texte original).

[Voir aussi Apelle, peinctre, peinc­ture, por­traict, ta­bleau, Ti­manthe.]