««« fruits ou frui­ta­ges »»»

« fruit » ou « fruits », « frui­tage » ou « frui­tages » dans :
Saint-Gelais
1547
~ J’ai trop de peine…
Du Bellay
1549
~ Qui a nom­bré…
1558
~ Si fruits, raisins, et blés…
1569
~ Comme de fleurs…
Tyard
1549
~ Quand le désir…
Des Autels
1551
~ J’étais tout seul…
1553
~ Donc mainte­nant…
~ Si tu veux le compte savoir…
Magny
1554 [1871]
~ Autant, mon Ron­sard, que de roses…
1557
~ Amour a fait de moi…
Pele­tier
1555
~ Celui qui fait aux champs…
Baïf
1555
~ Ni la mer tant de flots…
Robert Gar­nier
1573
~ Si Vénus une fois…
Jean de La Taille
1573
~ Veux-tu doncques lais­ser…
Gadou
1573
~ Eure, gentil ruis­seau…
Des­portes
1573
~ Quand je vois les tor­rents…
Gou­lart
1574
~ Quand sans neige et froi­deur…
~ Celui qui a…
~ Laisse-moi mon Sei­gneur…
Buttet
1575
~ On ne voit point…
~ Le printemps ver­doyant…
Jamyn
1575
~ Si la beauté périt…
Hes­teau
1578
~ Du Soleil radieux…
Cathe­rine Des Roches
1579
~ Belle plutôt les eaux…
La Jessée
1583
~ Au bon arbre, au Rosier…
~ L’espoir m’enflamme…
~ Assuré je m’élève…
Blan­chon
1583
~ Cueillons les fraîches fleurs…
~ J’aurais plus tôt comp­té…
Jacques de Romieu
1584
~ Qui compte­ra les fleurs…
Du Monin
1585
~ Palis de net por­phyre…
Isaac Habert
1585
~ Tu as laissé ton Dieu…
~ Quand je te veux louer…
Fondi­mare
1586
~ Le Gras meurt, qui vivant…
Des­aurs
1589
~ Tel qu’un pas­sant…
Expil­ly
1596
~ Autant que l’Océan…
Las­phrise
1597
~ J’ai vu les belles fleurs…
~ Je pense­rais plu­tôt…
Angot
1603
~ Ni l’Hiver refroi­di…
Anne de Mar­quets
1605
~ La terre ne pro­duit…
~ Si on prise beau­coup…
Claude Gar­nier
1609
~ Que de conten­te­ments !…
~ Que de buis­sons…
~ Qui peut nom­brer…

~#~














 

Fruits ou Fruitages. Sa­vou­reux, beaux, plai­sants, doux, aoû­tés, déli­cieux, odo­ri­férants, l’hon­neur du ver­ger, au­tom­naux, co­lo­rés, peu durables, pen­dants ou pen­dil­lants, nou­veaux, jar­di­niers, dé­lec­tables, am­bro­sins, miel­leux ou em­miel­lés, aigrets, bo­ca­geux, pour­ris­sants, jour­na­liers, dou­ce­reux, en­lu­mi­nés, ver­meils, dé­si­rés, amiables, or­ne­ment de l’au­tomne, mûrs, odo­rants, vo­lup­tueux.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 108v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_223]
(texte modernisé).

[Ennemi des fruits. Brouil­lard.]

[Fructueux /-euse /-s. Ara­bie, arbre, arbreau ou ar­bris­seau, au­tomne, bé­né­fice, branche, cam­pagne, cep de vigne, champ, chêne, ci­tron, en­clos, été, Europe, forêt, gain, gland, hé­ri­tage, Ita­lie, jar­din, la­beur, mé­tai­rie, mois­son, nour­ri­ture, parc, phi­lo­so­phie, pos­ses­sions, pro­fit, ra­meau, ré­com­pense, se­mence, Tou­raine, ven­dange, uti­li­té, ver­ger.]

[Fruitier. Arbre, automne, enclos, jar­din, parc, ra­meau.]

[Porte-fruit. Arbre, branche.]

[Rapporte-fruit. An ou année, automne, cam­pagne, jar­din, ver­ger.]

~#~

[Infruc­tueux /-euse. Désert, herbe, ja­chère, jan­vier, tronc, vieil­lesse, vile­té.]

~#~

[Voir aussi cerise, coing, con­combre, figues, fraise, fram­boise, guignes, orange, poé­trons, poire, pommes, pom­pon, prunes, rai­sin]


 

«««  #  »»»