Antoine de CHANDIEU (1534-1591)
Où est la mort ? au Monde…
Paris, Mathieu Guillemot, 1587.

XLIII.

Où est la mort ? au Monde. Et le Monde ? en la mort.
Il est sa mort lui-même : et n’y rien au Monde
Qui fasse tant mourir le Monde, que le Monde,
Qui engendre, nourrit, et fait vivre sa mort.
Mais si l’amour de Dieu ôtait le Monde au Monde,
Faisant mourir du Monde et l’amour et la mort :
Lors heureux nous verrions triompher de la mort
Le Monde non mondain, et la mort morte au Monde.

 
 
 
 
 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 

Hui­tain


texte
ori­ginal


pleine page


œuvres de
Chan­dieu

dispo­nibles
sur Gallica

 

XLIII.

Où est la mort ? au Monde. Et le Monde ? en la mort.
Il est sa mort lui-même : et n’y rien au Monde
Qui fasse tant mourir le Monde, que le Monde,
Qui engendre, nourrit, et fait vivre sa mort.
Mais si l’amour de Dieu ôtait le Monde au Monde,
Faisant mourir du Monde et l’amour et la mort :
Lors heureux nous verrions triompher de la mort
Le Monde non mondain, et la mort morte au Monde.

 
 
 
 
 

«««  vie et mort de la mort  »»»
 

Version de 1591 en ligne le 15/05/11,
remplacée par celle de 1587 le 05/12/19.
Dernière révision le 05/12/19.