««« al­bâtre »»»

« albâtre » dans :
Du Bellay
1549
~ De grand’ Beau­té…
Ron­sard
1552
~ Ce beau corail…
Jamyn
1575
~ Ô beaux che­veux…
Isaac Habert
1585
~ Blonds sont ses longs che­veux…
De­saurs
1589
~ Main mille fois…
Ver­meil
1600
~ Puisque tu veux domp­ter…

~#~














 

Albâtre. Blanc, po­li, mar­brin, uni.

Cette pierre est plus blanche que les autres marbres.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 10v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_27]
(texte modernisé).

[Albâtrin /-ine /-s. Blan­cheur, col, co­lonne, dents, doigts, front, gorge, joues, mains, pierre, pi­lier, poi­trine.]

[Voir aussi cinabre, por­phyre…]


 

«««  #  »»»

Alebastre ou Albastre. Blanc, po­li, mar­brin, vni.

Ceste pierre est plus blanche que les autres marbres.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 10v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_27]
(texte original).

[Albastrin /-ine /-s. Blan­cheur, col, co­lomne, dents, doigts, front, gorge, ioues, mains, pierre, pi­lier, poic­trine.]

[Voir aussi cinabre, por­phyre…]