««« Alle­magne »»»

« Germa­nie » ou « Alle­magne » dans :
Marot
1532
~ Doncques plu­tôt…
Saint-Gelais
1574 [1873]
~ Il n’est point tant…


~#~














 

Allemagne. Su­perbe, guer­rière, bar­bare, puis­sante, froide, prompte au tam­bou­rin, re­belle, va­leu­reuse, in­domp­table.

Inconti­nent après le déluge l’Alle­magne fut appe­lée Teu­to­nie qui est son pre­mier nom : Depuis par les Ro­mains Ger­ma­nie, de laquelle pour la varié­té qui est entre les auteurs tant anciens que modernes il est malai­sé de décrire les bornes et limites. Je veux néan­moins que tu saches comme la vraie Alle­magne est celle qui est enclose du Rhin et du Danube.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
ff. 10v°-11r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_27_28]
(texte modernisé).

[Voir aussi Alle­mands ainsi qu’Europe et An­gle­terre, Espagne, France, Ita­lie… ]


 

«««  #  »»»

Alemaigne ou Al­maigne. Su­perbe, guer­riere, bar­bare, puis­sante, froide, prompte au ta­bou­rin, re­belle, va­leu­reuse, in­dom­table.

Inconti­nent apres le deluge l’Ale­maigne fut appel­lee Teu­to­nie qui est son pre­mier nom : Depuis par les Ro­mains Ger­ma­nie, de laquelle pour la varie­té qui est entre les autheurs tant anciens que modernes il est mal-aisé de des­crire les bornes & limites. Ie vueil neant­moins que tu scaches comme la vraie Ale­maigne est celle qui est enclose du Rhein & du Danube.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
ff. 10v°-11r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_27_28]
(texte original).

[Voir aussi Ale­mans ainsi qu’Europe et An­gle­terre, Espagne, France, Ita­lie…]