««« Mar­tial »»»

« Mar­tial » dans :
Des Autels
1553
~ Si tu veux le compte savoir…

~#~














 

Martial. Mor­dant, rail­lard ou rail­leux, las­cif, plai­sant, fa­cé­tieux, docte, bil­bi­lien, épi­gram­ma­tique.

Ce poète Latin com­po­seur d’Épi­grammes, natif de Bil­bile en Espagne, étant encore jeune s’ache­mi­na à Rome, où pour la viva­ci­té de son esprit fut en grand prix de l’Empe­reur. Entre autres sa poé­sie était si agré­able à l’Em­pe­reur Vère, qu’il l’ap­pe­lait son Vir­gile.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 160r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_326]
(texte modernisé).

[Voir aussi Ca­tulle, Ho­race, Ju­vé­nal, Lu­cain, Lu­crèce, Ovide, Ti­bulle, Vir­gile, ain­si que Alcée, Ana­créon, Co­rinne, Eu­ri­pide, Hé­siode, Ho­mère, Ly­co­phron, Pin­dare, Sap­pho, Théo­crite et Ché­rile ; voir en­core Pé­trarque et Baïf, Bel­leau, But­tet, Des Au­tels, Do­rat, Du Bel­lay, Jo­delle, La Pé­ruse, Ma­gny, Mu­ret, Pe­le­tier, Ron­sard, Sainte-Marthe, Sa­lel, Scève, Ta­hu­reau, Tyard.]


 

«««  #  »»»

Martial. Mor­dant, rail­lard ou rail­leus, las­cif, plai­sant, fa­ce­tieus, docte, bil­bi­lien, epi­gram­ma­tique.

Ce poete Latin com­po­seur d’Epi­grammes, natif de Bil­bile en Espagne, estant encore ieune s’ache­mi­na à Romme, où pour la viua­ci­té de son esprit fut en grand prix de l’Empe­reur. Entre autres sa poë­sie estoit si agre­able à l’Em­pe­reur Vere, qu’il l’ap­pel­loit son Ver­gile.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 160r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_326]
(texte original).

[Voir aussi Ca­tule, Ho­race, Iu­ue­nal, Lu­cain, Lu­crece, Ouide, Ty­bulle, Vir­gile, ain­si que Alcee, Ana­creon, Co­rinne, Eu­ri­pide, He­siode, Ho­mere, Ly­co­phron, Pin­dare, Sap­phon, Theo­crite et Che­rile ; voir en­core Pe­trarque et Aurat, Baif, Bel­lay, Bel­leau, But­tet, Des Au­tels, Io­delle, Ma­gni, Mu­ret, Pel­le­tier, Pe­ruse, Pon­tus de Thiard, Ron­sard, Saincte Marthe, Sa­lel, Sceue, Ta­hu­reau.]