««« bé­lier »»»

« Bé­lier » ou « Béliers » dans :
Du Bartas
1578
~ Et de vrai, si d’un rien…
La Jessée
1583
~ Le tiède flair…

~#~














 

Bélier. Éden­té, cos­seur, bêlant, porte-laine, heur­teur, lé­ger, velu, brou­teux, cor­nu, lai­né ou lai­neux, pétu­lant, las­cif.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
ff. 33v°-34r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_73_74]
(texte modernisé).

[Voir aussi agneau, brebis, mou­ton.]


 

«««  #  »»»

Belier. Eden­té, cos­seur, belant, porte-laine, heur­teur, le­ger, velu, brou­teus, cor­nu, lai­né ou lai­neus, petu­lant, las­cif.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
ff. 33v°-34r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_73_74]
(texte original).

[Voir aussi agneau, brebis, mou­ton.]