««« toi­son d’or »»»

« toison » dans :
Forca­del
1548
~ Un clair soleil…
Certon
1620
~ Pour ravir la toi­son…

~#~














◊ la riche laine
 

Toison d’or. Riche, do­rée, blonde, col­chide ou col­chique, ra­dieuse, jaune, mor­telle, lui­sante, ja­so­nienne, ha­sar­deuse, gar­dée, pré­cieuse.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 263v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_533]
(texte modernisé).

[Gardien de la riche laine. Dra­gon.]

[Voir aussi toison et Arge­nau­chiers ou Ar­go­nautes, Ja­son, Mé­dée, Pro­mé­thée, Zèthe]


 

«««  #  »»»

Toison d’or. Riche, do­ree, blonde, col­chide ou col­chique, ra­dieuse, iaune, mor­telle, lui­sante, ia­so­nienne, ha­zar­deuse, gar­dee, pre­tieuse.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 263v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_533]
(texte original).

[Gardien de la riche laine. Dra­gon.]

[Voir aussi toison et Arge­nau­chiers ou Ar­go­nautes, Ia­son, Me­dee, Pro­me­thee, Zethe]