««« Ja­son »»»

« Jason » dans :
Forca­del
1548
~ Un clair soleil…
La Pé­ruse
1555
~ Cesser, chère Nour­rice ?…
Jo­delle
1574
~ Myrrhe brû­lait jadis…
Certon
1620
~ Pour ravir la toi­son…

~#~














 

Jason. Noble, par­jure, thes­sa­lien, dé­loyal, ma­gna­nime, trom­peur, har­di, beau, fausse-foi, æso­nide, mé­chant, traître, ha­sar­deux, fort, vail­lant ou va­leu­reux, ar­go­naute, in­fi­dèle, thes­sa­lique, pil­lard, bel­li­queux, va­ga­bond, faux, étran­ger, fa­meux, su­perbe, cou­ra­geux, inef­frayable.

Jason fils d’Æson et de Poly­mèle, ou bien d’Alci­mède, entre­prit avec quelques autres jeunes hommes le voyage de la Toi­son d’or, laquelle il recou­vra par les sub­tils moyens que lui don­na Médée fille d’Æète roi de Colches, qui ravie de sa beau­té s’aban­don­na du tout à lui, et en eut deux enfants qu’elle tua puis après, voyant qu’il l’avait délais­sée pour épou­ser Glauque fille du roi Créon. Jason aussi aima Hyp­si­pyle fille du roi Thoante, envers laquelle il usa de pareille dé­loyau­té.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 132r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_270]
(texte moder­nisé).

[Jasonien /-ienne /-s. Arge­nau­chiers ou Ar­go­nautes, Mé­dée, toi­son d’or, Zèthe.]

[Voir aussi Pro­mé­thée et Calaïs.]


 

«««  #  »»»

Iason. Noble, par­iure, thes­sa­lien, des­loial, ma­gna­nime, trom­peur, har­di, beau, fauce-foi, æso­nide, mes­chant, traistre, ha­zar­deus, fort, vail­lant ou va­leu­reus, ar­go­naute, in­fi­dele, thes­sa­lique, pil­lard, bel­li­queus, va­ga­bond, faux, estran­ger, fa­meus, su­perbe, cou­ra­geus, inef­froiable.

Iason fils d’Æson & de Poly­mele, ou bien d’Al­ci­mede, entre­print auec quelques autres ieunes hommes le voiage de la Toi­son d’or, laquelle il recou­ura par les sub­tils moiens que lui don­na Medee fille d’Æete roi de Colches, qui rauie de sa beau­té s’aban­don­na du tout à lui, & en eut deux enfans qu’elle tua puis apres, voiant qu’il l’auoit delais­see pour espou­ser Glauque fille du roi Creon. Iason aussi aima Hyp­si­pyle fille du roi Thoante, enuers laquelle il vsa de pareille des­loiau­té.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 132r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_270]
(texte original).

[Iasonien /-ienne /-s [iason­niens]. Arge­nau­chiers ou Ar­go­nautes, Me­dee, toi­son d’or, Zethe.]

[Voir aussi Pro­me­thee et Calais.]