««« pro­messe »»»

« promesse » dans :
Fon­taine
1555
~ Plutôt (j’ai dit)…
Turrin
1572
~ Chênes coulez le miel…
Ron­sard
1578
~ Tant de fois s’ap­poin­ter…
Certon
1620
~ Prés verdis de gazons…

~#~














 

Promesse. Accor­dée, fi­dèle, ju­rée, in­vio­lable, ferme, assu­rée, sainte, irré­vo­cable, asser­men­tée, obli­ga­toire, ver­bale, con­trac­tée, in­fail­lible, ga­ran­tis­sante, mari­tale.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 220r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_446]
(texte modernisé).

[Fausse promesse. Champ.]

[Haut-promis. Vœu.]

[[Ma] promesse. Nos amou­reux tran­sis […] en leurs écrits, prin­ci­pa­le­ment vers celles dont ils espèrent ob­te­nir quel­que fa­veur, […] appellent [ainsi leur] amou­reuse ou amante.]

[Promis /-ise. Foi, ser­ment.]


 

«««  #  »»»

Promesse. Accor­dee, fi­dele, iu­ree, in­uio­lable, ferme, asseu­ree, sainte, irre­uo­cable, asser­men­tee, obli­ga­toire, ver­bale, con­trac­tee, in­fail­lible, ga­ran­tis­sante, mari­tale.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 220r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_446]
(texte original).

[Fauce promesse. Champ.]

[Haut-promis. Vœu.]

[[Ma] promesse. Noz amou­reus tran­sis […] en leurs escrits, prin­ci­pa­le­ment vers celles dont ils esperent ob­te­nir quel­que fa­ueur, […] appelent [ainsi leur] amou­reuse ou amante.]

[Promis /-ise. Foi, ser­ment.]