««« soie »»»

« soie » dans :
Ron­sard
1552
~ Par un des­tin…
Magny
1553
~ Je trouve en vous…
Mont­chres­tien
1601
~ Par toi vont com­men­cer…

~#~














 

Soie. Riche, belle, dé­li­cate ou dé­li­cieuse, per­lée, molle, douce, ty­rienne toi­son, in­dus­trieuse, co­lo­rée, fine, crê­pe­lue, re­torse, dé­liée, cra­moi­sie, noire, œuvre admi­rable, perse, lui­sante, pom­peuse, torse.

La Soie nous est ren­due toute filée par des vers, les­quels sont nour­ris des feuilles de Murier.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 252r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_510]
(texte modernisé).

[Soitier /-ière. Came­lot, cein­ture, cor­don, Cypre, frange, Lyon, pas­se­ment.]

[Voir aussi laine, lin.]


 

«««  #  »»»

Soye ou Soie. Riche, belle, de­li­cate ou de­li­tieuse, per­lee, molle, douce, ty­rienne toi­son, in­dus­trieuse, co­lo­ree, fine, cres­pe­luë, retorse, de­liee, cra­moi­sie, noire, œuure admi­rable, perse, lui­sante, pom­peuse, torse.

La Soïe nous est ren­due toute filee par des vers, les­quels sont nour­ris des fueilles de Meu­rier.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 252r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_510]
(texte original).

[Soitier /-iere. Came­lot, cein­ture, cor­don, Cypre, frange, Lyon, pas­se­ment.]

[Voir aussi laine, lin.]