««« Amphi­trite »»»

« Amphi­trite » dans :
Blan­chon
1583
~ J’aurais plus tôt comp­té…

~#~














¶ « le troupeau d’Amphi­trite » : les poissons
 

Amphitrite. Nep­tu­nienne, im­mor­telle, né­ré­ide, fille de l’Océan.

Les Poètes disent qu’Am­phi­trite fille de Nérée ou de l’Océan et de Doride, fut la femme de Nep­tune, et à cette cause feignent qu’elle est Déesse de la mer. Par méto­ny­mie aus­si elle est prise aucunes fois pour la mer.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 15v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_37]
(texte modernisé).

[Voir aussi Né­réides, Thé­tis.]


 

«««  #  »»»

Amphitrite. Nep­tu­nienne, im­mor­telle, ne­re­ïde, fille de l’Ocean.

Les Poëtes disent qu’Am­phi­trite fille de Neree ou de l’Ocean & de Doride, fut la femme de Nep­tune, & à ceste cause feignent qu’elle est Deesse de la mer. Par meto­ni­mie aus­si elle est prinse aucu­nesfois pour la mer.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 15v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_37]
(texte original).

[Voir aussi Ne­reides, The­tis.]