««« ber­gère »»»

« ber­gère » dans :
Gadou
1573
~ Plus la douce clar­té…
Boys­sières
1578
~ Ronsard pour sa Cas­sandre…

~#~














 

Bergère. Gaie, simple, douce, jeune, fi­lan­dière, gail­larde, dé­li­bé­rée, chan­son­nière, peu-caute, gente, mi­gnarde ou mi­gnonne, sim­plette, rurale, joyeuse, bel­lotte. Le dimi­nu­tif Ber­ge­rette et Ber­ge­rolle.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 35v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_77]
(texte modernisé).

[Bergère. Palès.]

[Voir aussi berger, pas­teur, pâtre ou pas­tou­reau.]


 

«««  #  »»»

Bergere. Gaïe, simple, douce, ieune, fi­lan­diere, gail­larde, de­li­be­ree, chan­son­niere, peu-caute, gente, mi­gnarde ou mi­gnonne, sim­plette, rurale, ioïeuse, bel­lote. Le dim. Ber­ge­rette & Ber­ge­rolle.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 35v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_77]
(texte original).

[Bergere. Palés.]

[Voir aussi berger, pas­teur, pastre ou pas­tou­reau.]