Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« mois­son­neur »»»

« moisson­neurs » dans :
Gadou
1573
~ On entend, en hiver…

~#~














 

Moissonneur. Courbe ou re­cour­bé, labo­rieux, cou­peur de blés, rus­tique, ba­sa­né, sueux, hâ­lé, mi-nu, actif, in­fa­ti­gable, ou­vrier, cham­pêtre, aoû­teux, jour­na­lier.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
ff. 168v°-169r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_343_344]
(texte modernisé).

[Moisson­né /-ée. Blé, terre.]

[Moisson­neur. Temps.]

[Moisson­neux. Été.]

[Moisson­nière. Fau­cille ou faux.]

[Voir aussi moisson.]


 

«««  #  »»»

Moissonneur. Courbe ou re­cour­bé, la­bo­rieus, coup­peur de bleds, rus­tique, ba­za­né, sueus, has­lé, mi-nud, actif, in­fa­ti­gable, ou­urier, cham­pestre, aous­teus, iour­na­lier.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
ff. 168v°-169r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_343_344]
(texte original).

[Moisson­né /-ee. Blé, terre.]

[Moisson­neur. Temps.]

[Moisson­neus. Esté.]

[Moisson­niere. Fau­cille ou faulx.]

[Voir aussi moisson.]