««« sou­ris [ron­geur] »»»

 

~#~














 

Souris. Ron­gearde, pe­tite, noi­râtre, ri­di­cule, lar­ron­nesse, vite, fé­conde, nui­sible, avide. Le di­mi­nu­tif Sou­ri­ceau.

Il y a plu­sieurs espèces de Sou­ris, dont la pro­créa­tion est admi­rable, parce qu’elles con­çoivent sans mâle, et en lichant du sel seu­le­ment. Davan­tage Aris­tote dit une sou­ris pleine [dans la marge : livre 6 chap. der­nier de la nature des ani­maux], étant attra­pée en un vais­seau plein de mil­let ne pou­vant sor­tir hors, en peu de temps avoir fait 120 petites Sou­ris, qui toutes furent trou­vées après qu’on eut débou­ché le vais­seau.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 251v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_509]
(texte modernisé).

[Souricière, sou­rienne. Ver­mine.]

[Voir aussi fau, fou­teau ou hêtre, ours, rat.]


 

«««  #  »»»

Souris ou Soris. Ron­gearde, pe­tite, noi­rastre, ri­di­cule, lar­ron­nesse, viste, fe­conde, nui­sible, auide. Le dim. Sou­ris­seau ou So­ris­seau.

Il y a plu­sieurs especes de Sou­ris, dont la pro­crea­tion est admi­rable, parce qu’elles con­çoiuent sans masle, & en lichant du sel seu­le­ment. Dauan­tage Aris­tote dit vne sou­ris pleine [dans la marge : liure 6. chap. der­nier de la nature des ani­maus], estant attra­pee en vn vais­seau plein de mil­let ne pou­uant sor­tir hors, en peu de temps auoir fait 120. petites Sou­ris, qui toutes furent trou­uees apres qu’on eut desbou­ché le vais­seau.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 251v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_509]
(texte original).

[Sourienne, sou­ris­siere. Ver­mine.]

[Voir aussi fau, fou­teau ou hestre, ours, rat.]



 

Liens

* On peut regar­der en ligne sur Gallica la page consa­crée à la sou­ris, avec le « por­trait » de l’ani­mal, de L’His­toire des ser­pents, recueil­lie de Gesne­rus [Conrad Gesner] et autres bons et approu­vés auteurs, de Geof­froy Lino­cier, de Tour­non, pu­bliée à Paris en 1584.

Liens valides au 29/05/20.