««« fau, fou­teau ou hêtre »»»

 

~#~














 

Fau, Fouteau ou Hêtre. Haut, feuil­lu, épars, om­breux, touf­fu, spa­cieux, sau­vage, porte-faine.

Cet arbre est mis au rang de ceux qui portent gland, et son fruit est pro­pre­ment appe­lé Faine, de laquelle les Rats velus ou Loirs, les Sou­ris, Écu­reuils, Merles, Grives, et plu­sieurs autres oiseaux sont fort friands.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 99r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_204]
(texte modernisé).

[Voir aussi buis, châ­tai­gnier, chêne, cor­mier, cy­près, frêne, houx, lau­rier, myrte, noyer, oli­vier, oran­ger, orme, palme ou pal­mier, peu­plier, pin, sa­pin, saule…]


 

«««  #  »»»

Fau, Fouteau ou Hestre. Haut, fueil­lu, espars, om­breus, touf­fu, spa­tieus, sau­uage, porte-faine.

Cet arbre est mis au rang de ceux qui portent gland, & son fruit est pro­pre­ment appel­lé Faine, de laquelle les Rats velus ou Loirs, les Sou­ris, Escu­rieus, Merles, Griues, & plu­sieurs autres oiseaux sont fort friandes.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 99r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_204]
(texte original).

[Voir aussi buys, chas­tai­gnier, chesne, cor­mier, cy­prés, fresne, houx, lau­rier, myrte, noier, oli­uier, oran­ger, orme, palme ou pal­mier, peu­plier, pin, sa­pin, saulle…]