««« aubé­pin ou aubé­pine »»»

« Aubé­pin » dans :
Bernier de La Brousse
1618
~ Comme on voit bien sou­vent…

~#~














 

Aubé­pin ou Au­bé­pine. Ver­dis­sante, épi­neuse, blanche, azu­rée, fleu­rie ou fleu­ris­sante.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 27r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_60]
(texte modernisé).

[Voir aussi arbre, plante et buis, cèdre, châ­tai­gnier, chêne, cor­mier, cy­près, fau, fou­teau ou hêtre, fi­guier, frêne, ge­nièvre, houx, myrte, noyer, oli­vier, oran­ger, orme, palme ou pal­mier, peu­plier, pin, sa­pin, saule.]


 

«««  #  »»»

Aubes­pin ou Au­bes­pine. Ver­dis­sante, espi­neuse, blanche, azu­ree, fleu­rie ou fleu­ris­sante.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 27r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_60]
(texte original).

[Voir aussi arbre, plante et buys, cedre, chas­tai­gnier, chesne, cor­mier, cy­prés, fau, fou­teau ou hestre, fi­guier, fresne, ge­neure, houx, myrte, noier, oli­uier, oran­ger, orme, palme ou pal­mier, peu­plier, pin, sa­pin, saulle.]