Jean de BOYSSIÈRES (1555-v. 1584)
Pour chasser et bannir…
Lyon, Louis Cloquemin, 1579.

«««

textes de
Boys­sières

»»»


 

 
 
 

 


 

»»»


 

Solu­tion :
« Du Luth »

 

POur chasser & bannir de mon cœur tous ennuis,
Embrassant mon amy ie viens son manche prendre:
De ma main peu a peu ie fais ses nerfs estendre,
Et le mets en l’estat le meilleur que ie puis.

Apres en l’apuyant sur mon sain, ie poursuis
Mon plaisir, & m’en viens dessus ma cousche randre,
Renuersee souz luy, pour mieux le son entendre:
Qui m’est si doux, qu’en fin ie ne sçay ou ie suis.

Et si le plaisir fait que les nerfs se destendent,
Ma main les manians tout soudain les rebandent,
Et les remet au point pour me donner esbat.

Si qu’amoureusement mon amy me console,
Me paist, & d’auec luy (tant de luy ie suis folle)
Iamais ne sors veincue, ains lasse du combat.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

POur chasser & bannir de mon cœur tous ennuis,
Embrassant mon amy ie viens son manche prendre:
De ma main peu a peu ie fais ses nerfs estendre,
Et le mets en l’estat le meilleur que ie puis.

Apres en l’apuyant sur mon sain, ie poursuis
Mon plaisir, & m’en viens dessus ma cousche randre,
Renuersee souz luy, pour mieux le son entendre:
Qui m’est si doux, qu’en fin ie ne sçay ou ie suis.

Et si le plaisir fait que les nerfs se destendent,
Ma main les manians tout soudain les rebandent,
Et les remet au point pour me donner esbat.

Si qu’amoureusement mon amy me console,
Me paist, & d’auec luy (tant de luy ie suis folle)
Iamais ne sors veincue, ains lasse du combat.

«««  Énigme  »»»
«««  Solution : « Du Luth »  »»»
 

En ligne le 02/12/20.
Dernière révision le 22/01/22.