««« cou­che »»»

« couche » dans :
Boys­sières
1579
~ Pour chasser et ban­nir…

~#~














 

Couche. Tour­née, belle, em­pil­lière, go­dron­née, amou­reuse, gé­niale, en­fon­cée, large, fa­çon­née, me­nui­sière, com­pa­gnable, en­cour­ti­née, ma­ri­tale. Le di­mi­nu­tif Cou­chette. En­coi­gnée, étroite, molle.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 69r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_144]
(texte modernisé).

[Couchable. Lit.]

[Couchant. Soleil.]

[Couché /-ée. Vigne, visage.]

[Voir aussi ber ou berceau.]


 

«««  #  »»»

Couche. Tour­nee, belle, em­pil­liere, go­de­ron­nee, amou­reuse, ge­niale, en­fon­cee, large, fa­çon­nee, me­nui­siere, com­pa­gnable, en­cour­ti­nee, ma­ri­tale. Le dim. Cou­chette. En­coi­gnee, estroite, molle.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 69r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_144]
(texte original).

[Couchable. Lict.]

[Couchant. Soleil.]

[Couché /-ee. Vigne, visage.]

[Voir aussi ber ou berceau.]