««« sein »»»

« sein » dans :
François Habert
1549
~ Celui qui voir…
Du Bellay
1550
~ Rendez à l’or…
Ron­sard
1552
~ Un chaste feu…
1553
~ Je veux mou­rir…
~ Ni de son chef…
Baïf
1552
~ Haute beauté…
1555
~ Ma Francine est par­tout…
Magny
1553
~ Je trouve en vous…
1557
~ Ces beaux cheveux dorés…
~ Vos célestes beau­tés…
d’Espi­nay
1560
~ Ce ne fut pas…
Buttet
1561
~ Et ces beaux yeux…
Belleau
1565
~ Amour étant las­sé…
Sainte-Marthe
1569
~ Comme on voit quel­que­fois…
La Bode­rie
1571
~ Phébus, Pei­thon…
Le Loyer
1576
~ J’étais tout près…
Du Pré
1577
~ Que je cherche les champs…
Le Saulx
1577
~ Plutôt le ciel voû­té… (Th., 124)
Boys­sières
1578
~ L’on peut or’ contem­pler…
Du Monin
1582
~ Toujours le sein…
La Jessée
1583
~ Beauté céleste…
~ Plutôt la terre ingrate…
~ Ma Nymphe a les yeux verts…
~ Ni l’or qui va dorant…
Blan­chon
1583
~ Le Printemps gra­cieux… [strophe 6]
Bi­rague
1585
~ Toujours, toujours, hélas…
Isaac Habert
1585
~ Blonds sont ses longs che­veux…
De­saurs
1589
~ Tertre jumeau…
Brisset
1589
~ Quel nouveau chan­ge­ment !…
Louven­court
1595
~ Cheveux fri­sés…
Expil­ly
1596
~ Ne trouver point de fin…
~ Tu t’en allais déjà…
Las­phrise
1597
~ Ton poil, ton œil, ta main…
Guy de Tours
1598 [1878]
~ On ne voit tant…
~ Ô doux regards…
~ Belle fleur de quinze ans…
Ver­meil
1600
~ Puisque tu veux domp­ter…
Claude Gar­nier
1609
~ Soit qu’elle parle…
d’Aubi­gné
[1874]
~ Veillants, aigus, sub­tils…

~#~