Jacques de COURTIN (v. 1560-1584)
Je ris, je pleure…
Paris, Gilles Beys, 1581.

Ie ry, ie pleure, & sans voix ie lamente,
En ma douleur ie ne cherche secours,
Ie chasse amour, & ie suis plein d’amours,
En calme mer i’eprouue vne tourmente.

Sans auoir soif vne soif me tourmente,
Franc de desir ie desire touiours,
Pour me sauuer ie n’ay autre recours
Qu’à la mort seule, & d’elle ie m’absente.

Ie vay au lieu ou ie ne veux aller,
I’aime celuy qui me vient boureller,
I’écoute tout, & ne puis rien comprendre,

Mais toutesfois entre tant de malheurs
Rien qu’elle helas! ne me paist de douleurs,
Plus ie la sers, & moins y veut entendre.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Ie ry, ie pleure, & sans voix ie lamente,
En ma douleur ie ne cherche secours,
Ie chasse amour, & ie suis plein d’amours,
En calme mer i’eprouue vne tourmente.

Sans auoir soif vne soif me tourmente,
Franc de desir ie desire touiours,
Pour me sauuer ie n’ay autre recours
Qu’à la mort seule, & d’elle ie m’absente.

Ie vay au lieu ou ie ne veux aller,
I’aime celuy qui me vient boureller,
I’écoute tout, & ne puis rien comprendre,

Mais toutesfois entre tant de malheurs
Rien qu’elle helas! ne me paist de douleurs,
Plus ie la sers, & moins y veut entendre.

 

En ligne le 11/01/09.
Dernière révision le 04/09/18.