Yves ROUSPEAU (1540-1601)
Le veuil, savoir, pouvoir…
Paris, Matthieu Guillemot, 1584.

LE vueil, sçauoir, pouuoir de l’essence diuine

Iuste, sage, puissant, decrette, ordonne & fait
Iustement, sagement, & par puissant effect,
Tous les euenemens de la ronde machine.

Le vueil, sçauoir, pouuoir, tout le monde domine,
Et regit des humains le cœur, parole, & faict:
Le vueil, sçauoir, pouuoir de Satan ne parfaict
Sinon ce que Dieu veut, permet, & determine.

Asseuré de ce vueil, & science & pouuoir
Ie mets en Dieu ma foy, mon attente & espoir
Sans craindre le vouloir, le sçauoir, & puissance.

Du diable, des tyrans, & du monde peruers
Le vueil, sçauoir, pouuoir du Dieu de l’Vniuers,
Donne aux Croians bon cœur, espoir, & asseurance.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

LE vueil, ſçauoir, pouuoir de l’eſſence diuine

Iuſte, ſage, puiſſant, decrette, ordõne & fait
Iuſtement, ſagement, & par puiſſant effect,
Tous les euenemens de la ronde machine.

Le vueil, ſçauoir, pouuoir, tout le monde domine,
Et regit des humains le cœur, parole, & faict:
Le vueil, ſçauoir, pouuoir de Satan ne parfaict
Sinon ce que Dieu veut, permet, & determine.

Aſſeuré de ce vueil, & ſcience & pouuoir
Ie mets en Dieu ma foy, mon attente & eſpoir
Sans craindre le vouloir, le ſçauoir, & puiſſance.

Du diable, des tyrans, & du monde peruers
Le vueil, ſçauoir, pouuoir du Dieu de l’Vniuers,
Dõne aux Croiãs bon cœur, eſpoir, & aſſeurãce.

 

En ligne le 22/12/22.
Dernière révision le 23/01/24.