««« a­mas »»»

« amas » dans :
Ron­sard
1552
~ Le feu jumeau…

~#~














 

Amas. Accu­mu­lé, en­tas­sé, gros ou grand, amon­ce­lé, co­pieux, assem­blé, pé­cu­nieux, abon­dant.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 12r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_30]
(texte modernisé).

[Amassé /-ée /-s. Biens, cendre, conque, corps humain, grappe, hu­meur, mon­ceau, tré­sor, troupe ou trou­peau.]

[Amasse-grain. Fourmi.]


 

«««  #  »»»

Amas. Accu­mu­lé, en­tas­sé, gros ou grand, amon­ce­lé, co­pieus, assem­blé, pe­cu­nieus, abon­dant.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 12r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_30]
(texte original).

[Amassé /-ee /-s. Biens, cendre, conque, corps humain, grappe, hu­meur, mon­ceau, thre­sor, troupe ou trou­peau.]

[Amasse-grain. Fourmi.]