Description des éditions anciennes
d’où sont extraits les poèmes en ligne
 
Œuvres de
Lasphrise
sur Gallica :

1597

Les premières Œuvres poétiques


*

Les premières Œuvres poétiques, Paris, 1597.

LES / PREMIERES / OEVVRES / poetiqves dv / Capitaine Lasphrise. / a / cesar monsievr. / […] / A PARIS, / Pour Iean Gesselin, ruë S. Iacques, / à l’enseigne sainct Martin, & en sa / boutique au Palais, en la gallerie / des prisonniers. / M. D. XCVII. / Avec privilege dv Roy.

[gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k70410t]
[NUMM-70410] [PDF_1_641 / 69,4 Mo]

Le fichier PDF télé­char­gé comprend une page de titre et une page spéci­fiant les condi­tions d’uti­li­sa­tion des conte­nus de Gallica. Dans la numé­ro­ta­tion ci-dessous des pages PDF, il n’est pas tenu compte de ces pages ini­tiales.

[00] [pages liminaires] [n.p. =PDF_1_26]

Les pages liminaires comprennent une page de titre [PDF_3], les Prologues des livres ici contenus qui annoncent 13 livres [PDF_4] :

[1] Les Amours de Theophile [pp. 1 à 136 : PDF_27_162]
[2] L’Amour passionnée de Noëmie [pp. 137 à 269 : PDF_163_295]
[3] La Delice d’Amour [pp. 271 à 286 : PDF_297_312]
[4] La Nouuelle Inconnuë [pp. 287 à 306 : PDF_313_332]
[5] Les Ænigmes [pp. 307 à 328 : PDF_333_354]
[6] L’Allusion [pp. 329 à 377 : PDF_355_403]
[7] Diverses Stances d’Amour [pp. 379 à 388 : PDF_405_414]
[8] Le Fleau feminin [pp. 389 à 402 : PDF_415_428]
[9] Diuerses Poësies [pp. 404 à 542 : PDF_430_568]
[10] Stances de Bacchus & Caresme-prenant, & cinq Sonnets de mesme subiect [pp. 545 à 563 : PDF_571_589]
[11] Nouuelle Tragicomique [pp. 565 à 591 : PDF_591_617]
[12] Elegies au Roy [pp. 593 à 600 : PDF_619_626]
[13] Le Cantique de la vierge Marie, & vne Paraphrase sur celuy des trois saincts enfans, auec quelques Sonnets & Oraisons Chrestiennes [pp. 601 à 612 : PDF_627_638]

Les pages liminaires comprennent encore un erra­tum de 7 lignes, au lec­teur, sur « deux cou­plets en l’ode du Sieur du Ples­sis Prevost, sur la Noémie, […] qui n’en sont pas » [PDF_4] ; un son­net de Las­phrise à César Mon­sieur [PDF_5] ; un Qua­train de Las­phrise à son livre sui­vi d’une épi­gramme de 8 vers la­tins à César Bour­bon sur les œuvres de Las­phrise si­gnée Le Ples­sis Pre­vôt [PDF_6] ; un son­net de Ples­sis Pré­vôt à César Mon­sieur [PDF_7] ; « Les Vers du Capi­taine Las­phrise à ses amis » [PDF_8] ; un poème de 6 vers la­tins, un son­net sur Las­phrise, « Comme il fut har­di Capi­taine… », et un poème, « Sur la Théo­phile du Sieur de Las­phrise », de Ples­sis Pré­vôt [PDF_9_13] ; des Stances, « Sur les Amours de Mon­sieur de Las­phrise », signées Du Sonan [PDF_14] ; un qua­train, « Sur les Poé­sies de M. de Las­phrise », signé L’ormois [PDF_15] ; 3 son­nets adres­sés à Las­phrise ou sur ses œuvres si­gnés L. S. P., M.P. et le sieur de Masère Tou­ran­geau [PDF_16_18] ; une « Épi­gramme à mes vers » sui­vie d’un « Son­net à mes vers » [PDF_19_20] ; un son­net, « À quelques uns de mes amis », sui­vi d’un qua­train au lec­teur [PDF_22] ; un « Son­net fait en grande mala­die, sur le dé­part de mon Livre » [PDF_23] ; le Pri­vi­lège du Roi daté de Rouen, le der­nier jour de jan­vier 1597, sui­vi d’une per­mis­sion d’im­pri­mer de l’au­teur et de l’ache­vé d’im­pri­mer du 15 novembre 1597 [PDF_24] ; un por­trait de Las­phrise avec un qua­train [PDF_25] ; un qua­train à ses vers [PDF_26].

*

[01] Les Amours de Théophile [pp. 1-136 =PDF_27_162]

[006] [2] IV [PDF_32] portrait :
Ce riche entendement, cette agréable grâce…

[007] [2] VI [PDF_33] vers rapportés (armes de l’Amour) :
Ton poil, ton œil, ta main, crêpé, astré, polie…

[008] [1] VII [PDF_34] agréments :
J’ai vu les belles fleurs du Printemps désirable…

[008] [2] VIII [PDF_34] la nouvelle Pandore :
Madame fit emprunt sur la divinité…

[010] [2] XII [PDF_36] antithèses :
Je pense en toute chose, et si ne pense en rien…

[014] [1] XIX [PDF_40] antithèses :
Je m’arrête, je cours, en repos je travaille…

[018] [2] Tristesse, III [extrait] [PDF_44] innombrables :
Il n’est point tant d’envie…

[050] [2] LV [PDF_76] antithèses :
Ah beaux tourments ! ah paisibles fureurs…

[078] [1] XCIII [PDF_104] vers rapportés :
Mon La Fuie, à ce coup Mars, Vulcain, Tisiphone…

[085] [2] Élégie [extrait] [PDF_111] adynata :
Que nous servent les biens, dites, je vous supplie…

[136] [1] CLXXIV [PDF_162] adynata :
Plutôt le monde aimera qu’on le blâme…

*

[02] L’Amour passionnée de Noémie. [pp. 137-269 =PDF_163_295]

[234] [2] CXXIV [PDF_260] anadiploses :
Fallait-il que le Ciel me rendît Amoureux…

[245] [2] CXLI [PDF_271] adynata :
Je penserais plutôt la mer non variable…

[254] [2] CLV [PDF_280] Benedetto… (Canz., 61) :
Que béni soit le jour de ma belle naissance…

*

[03] Stances de la Délice d’Amour. [pp. 271-286 =PDF_297_312]

[274] [3] [PDF_300] antithèses :
Je le veux appeler le doux-merveilleux dieu…

[284] [2] [PDF_310] innombrables :
Plutôt on comptera les bêtes, les oiseaux…

[…]

*

[05] Les Énigmes. [pp. 307-328 =PDF_233_354]

[316] [1] IX. [PDF_342] énigme :
Composition belle, hé ! que tu es louable…

[…]

*

[08] Le Fléau féminin [pp. 391-402 =PDF_417_428]

[397] [6] [PDF_423_424] innombrables :
La beauté se fait voir toujours par son contraire…

*

[09] Diverses Poésies [pp. 404-542 =PDF_430_568]

* [poèmes divers]

[420] [2] XXI [PDF_446_447] adynata :
La Courtisane a au moins trois Amants…

[431] [3] Chanson, V [extrait] [PDF_457] innombrables :
Qui veut nombrer les cautèles maudites…

[439] [1] XXXV [PDF_465] vers rapportés :
Heureux qui est muet, ensemble aveugle et sourd…

[459] [2] LXXI [PDF_485] Sonnet " frontière " (en langue inconnue) :
Cerdis zerom deronty toulpinye…

* Tombeaux de mes amis [pp. 464-489 =PDF_490_515]

[464] [1] LXXVII [PDF_490] vers rapportés :
Estrées ne requiert Lysippe, Apelle, Homère…

[482] [1] [quatrain] [PDF_508] vers rapportés :
Phèbe, Cypris, Pithon, pudique, douce, affable…

[487] [1] XCII [PDF_513] antithèses :
Si j’ai vécu, ore il faut que je meure…

* [poèmes divers]

[490] [1] XCVII [PDF_516] vers rapportés :
Non sans cause, BEAUVAIS, que la mère Nature…

[…]



En ligne le 19/12/04.
Dernière révision le 14/10/21.