Pierre POUPO (1552-1590)
Pour compter les valeurs…
Paris, Jérémie Des Planches, 1585.

 

textes de
Poupo

»»»


 

 
 
 

 


«««

»»»


«««

propos :
les grâces
de l’aimé(e)

»»»

[…] 

X.

Quiconque est assorti d’vne femme prudente
Il la doit plus cherir qu’vne perle excellente,
L’aimer vniquement comme vn don du Seigneur:
Mais qui la peut auoir comme toi belle & sage,
Encor a-il raison de l’aimer d’auantage,
Car c’est grace sur grace, & bonheur sur bonheur.

XI.

Pour conter les valeurs d’vne espouze si belle,
Qu’on nombre les bouquets de la saison nouuelle,
Les baisers des pigeons bec à bec se sucçant,
Les grains d’vne moisson, les eaux d’vne riuiere,
L’herbe d’vn pasturage en sa vigueur premiere,
Mais si on faut d’vn brin qu’on en adiouste cent.

[…] 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 

X.

Quiconque est assorti d’vne femme prudente
Il la doit plus cherir qu’vne perle excellente,
L’aimer vniquement comme vn don du Seigneur:
Mais qui la peut auoir comme toi belle & sage,
Encor a-il raison de l’aimer d’auantage,
Car c’est grace sur grace, & bonheur sur bonheur.

XI.

Pour conter les valeurs d’vne espouze si belle,
Qu’on nombre les bouquets de la saison nouuelle,
Les baisers des pigeons bec à bec se sucçant,
Les grains d’vne moisson, les eaux d’vne riuiere,
L’herbe d’vn pasturage en sa vigueur premiere,
Mais si on faut d’vn brin qu’on en adiouste cent.

[…] 

 

Version de 1590 en ligne le 21/07/10,
remplacée par la version de 1585 le 16/11/19.
Dernière révision le 27/02/21.