««« her­be »»»

« grami­na » (latin), « herbe », « herbe­lette » ou « herbes » dans :
Ovide
1er siècle [1492]
~ Felix qui pati­tur… (Heu­reux qui peut comp­ter…)
Magny
1553
~ Plutôt la mer…
Baïf
1555
~ Comme quand le prin­temps…
La Pé­ruse
1555
~ L’onde argen­tine ne couvre…
Pas­quier
1555
~ Et de ses yeux…
Du Bellay
1558
~ De fleurs, d’épis…
Gadou
1573
~ Si vous voulez savoir…
Jo­delle
1574
~ Myrrhe brû­lait jadis…
Gou­lart
1574
~ Celui qui a…
Chante­louve
1576
~ Autant de feuilles vertes…
Le Saulx
1577
~ Si quelqu’un peut cueillir… (Th., 148)
Hes­teau
1578
~ Plutôt on pourra voir…
Cathe­rine Des Roches
1579
~ Belle plutôt les eaux…
La Bode­rie
1582
~ Mais qui dira…
La Jessée
1583
~ Qui comme une Ariane…
Cornu
1583
~ Plutôt du ciel astré…
Jamyn
1584 [1879]
~ L’été sera l’hiver…
Poupo
1585
~ Pour comp­ter les valeurs…
Expil­ly
1596
~ Autant que l’Océan…
~ Ne trouver point de fin…
Las­phrise
1597
~ La beauté se fait voir…
Mont­chres­tien
1601
~ Par toi vont com­men­cer…
Malde­ghem
1606
~ Mettez-moi où Phé­bus… (Canz., 145)
~ Tant d’ani­maux… (Canz., 237)
Claude Gar­nier
1609
~ Est-ce inhu­maine…
~ Qui peut nom­brer…
d’Aubi­gné
1616
~ La flûte qui joua…
Certon
1620
~ Qui vante qui vou­dra…

~#~














 

Herbe. Douce, tendre, verte ou ver­de­lette, rou­soyante, simple, ver­tueuse, mol­lette, dé­liée, per­leuse ou per­lée, fa­nis­sante, jour­na­lière, vi­gou­reuse, l’hon­neur de la prai­rie, ser­pen­tine, pé­che­resse, c.-à-d. nui­sante ou nui­sible, ten­drette, suc­crois­sante, bi­gar­rée, crê­pe­lue, odo­rante ou odo­ri­fé­rante, ve­ni­meuse, fraîche, me­nue, fleu­rie ou fleu­ris­sante, cham­pêtre, belle, ver­doyante, co­lo­rée, riante, prin­ta­nière, sa­lu­taire, dou­ce­reuse, ar­ro­sée, mé­di­ci­nale, po­ta­gère, fade, inu­tile, mé­chante, re­plan­tée, touf­fue, sau­vage, re­nais­sante, douil­lette, sin­gu­lière, fer­tile, azu­rée, plai­sante, in­fruc­tueuse, pâle, jar­di­nière, sa­vou­reuse, hu­mide, éver­du­mée, c.-à-d. à la­quelle on a fait perdre son goût de vert. Les di­mi­nu­tifs Her­bette et Her­be­lette.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 125r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_256]
(texte modernisé).

[Dieu des herbes. Apol­lon.]

[Exher­bée. Terre.]

[Herbeux /-euse. Eau, fleuve, plaine, ruis­seau, terre.]

[Herbu /-ue. Campagne, champ, en­clos, fleuve, flots, foin, friche, ga­zon, jar­din, jon­chée, mont ou mon­tagne, om­brage ou ombre, parc, pât, pâ­tis, pâ­tu­rage ou pâ­ture, plaine, pré ou prai­rie, ri­vage ou rive, ri­vière, ruis­seau, sil­lon, som­met, terre, val ou val­lée, verger.]

[Voir aussi herbage, plante et aco­nit, hysope.]


 

«««  #  »»»