««« en­clos »»»

« clos » ou « enclos » dans :
Baïf
1552
~ Tu as les yeux…
Du Monin
1585
~ Bouche, riche cité…
Grisel
1599
~ Le rocher endur­ci…

~#~














 

Enclos. Spa­cieux, dé­lec­table, her­bu, mu­ré, pom­meux, fos­soyé, plai­sant, fer­mé, ver­doyant, frui­tier ou fruc­tueux.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 87v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_181]
(texte modernisé).

[Clos /-ose /-s. Chapelle, lettres, parc, ver­ger.]

[Enclos /-ose. Courroux, étable, jar­din, moelle, parc, porte, sou­pirs, tris­tesse, ver­ger, vigne.]

[Toute-close. Cage.]

[Voir aussi mur ou mu­raille, rem­part.]


 

«««  #  »»»

Enclos. Spa­tieus, de­lec­table, her­bu, mu­ré, pom­meus, fos­soié, plai­sant, fer­mé, ver­doïant, frui­tier ou fruc­tueus.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 87v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_181]
(texte original).

[Clos /-ose /-s. Chapelle, lettres, parc, ver­ger.]

[Enclos /-ose. Courrous, estable, iar­din, moelle, parc, porte, sous­pirs, tris­tesse, ver­ger, vigne.]

[Toute-close. Cage.]

[Voir aussi mur ou mu­raille, rem­part.]