««« en­chan­teur »»»

« enchan­teurs » ou « enchan­teur » dans :
Phi­lieul
1548 [5555]
~ Grâces qu’à peu… (Canz., 213)
Du Bellay
1550
~ Ces cheveux d’or, ce front…
Magny
1553
~ Elle est à vous…
La Jessée
1583
~ Celui compte les feux…

~#~














 

Enchanteur. Abu­sif ou abu­seux. vois ma­gi­cien et sor­cier.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 87v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_181]
(texte modernisé).

[Enchanté /-ée /-s. Pas­sions, poi­son, ve­nin, vers.]

[Enchanteur /enchan­te­resse /-s. Alcine, Amour, chant et chan­son, charme, Circe, espé­rance ou espoir, jeu, Mé­dée, Orphée, prê­tresses, Pro­tée, ris, sort, vieille, voix.]


 

«««  #  »»»

Enchanteur. Abu­sif ou abu­seus. voi ma­gi­cien et sor­cier.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 87v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_181]
(texte original).

[Enchanté /-ee /-s. Pas­sions, poi­son, ve­nin, vers.]

[Enchanteur /enchan­te­resse /-s. Alcine, Amour, chant & chan­son, charme, Circe, espe­rance ou espoir, ieu, Me­dee, Or­phee, pres­tresses, Pro­tee, ris, sort, vieille, voix.]