««« char­me »»»

« charme » ou « charmes » dans :
Ron­sard
1552
~ Ce ris plus doux…
Jo­delle
1574
~ Myrrhe brû­lait jadis…
de Brach
1576
~ Mais non, mais non…
Blan­chon
1583
~ Comme quand la Cumaine…
Sponde
1588
~ Tout s’enfle contre moi…
De­saurs
1589
~ Le poil, l’œil, le devis…
Certon
1620
~ Je te veux enton­ner…
~ Ô somme trop fâcheux…

~#~














 

Charme. Sor­cier, mé­chant, su­per­sti­tieux, mé­déan, dia­bo­lique, en­chan­teur, dan­ge­reux, im­por­tun, ma­lin, hor­rible, trom­peur, mar­mon­nant, con­ju­ré, mal­heu­reux.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 55r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_116]
(texte modernisé).

[Charmé /-s. Venin, vers.]

[Charmeur /-eresse /-s. Femme, langue, Mé­dée, ris, Si­rènes, sor­cier.]


 

«««  #  »»»

Charme. Sor­cier, mes­chant, su­per­sti­tieus, me­dæan, dia­bo­lique, en­chan­teur, dan­ge­reus, im­por­tun, ma­lin, hor­rible, trom­peur, mar­mon­nant, con­iu­ré, mal­heu­reus.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 55r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_116]
(texte original).

[Charmé /-ez. Venin, vers.]

[Charmeur /-eresse /-s. Femme, langue, Me­dee, ris, sor­cier, Sy­renes.]