««« odeur bonne »»»

« odeurs » ou « odeur » dans :
Du Bellay
1549
~ De grand’ Beau­té…
1550
~ Quand la fureur…
Ron­sard
1552
~ Ni ce corail…
~ Il faisait chaud…
~ Que Gâtine ait…
Baïf
1552
~ Dans ces coraux…
Tahu­reau
1554 [1870]
~ En quel fleuve aré­neux…
Le Caron
1554
~ Claire en beau­té…
~ Ni les hon­neurs…
Sainte-Marthe
1569
~ Comme on voit quel­que­fois…
Chante­louve
1576
~ Autant de feuilles vertes…
Hes­teau
1578
~ Du Soleil radieux…
La Jessée
1583
~ Que toutes nos forêts…
~ Ma Nymphe a les yeux verts…
~ Ni l’or qui va dorant…
Du Monin
1585
~ Palis de net por­phyre…
Le Gay­gnard
1585
~ Comme en un beau Par­terre…
Poupo
1590
~ Il n’y a pas au bord…
Vauque­lin
1605
~ Ni les beaux lis plan­tés…

~#~














 

Odeur bonne. Suave ou souève, aro­ma­tique, dé­lec­table, égyp­tienne, vo­lup­tueuse, con­for­tante, sub­tile, ex­quise, pré­cieuse, douce, re­gail­lar­dis­sante, li­quide, ci­vet­tienne, blonde, plai­sante, en­sa­fra­née, cas­to­réanne, puis­sante, las­cive, da­me­rette, effé­mi­née, assy­rienne, nec­ta­rine, vi­neuse, em­bau­mée, cor­diale, souef­fleu­rante, amou­reuse ou amiable, en­cen­sée, forte, vé­hé­mente, par­fu­mée, am­bro­sine ou am­bro­sienne, dou­ce­reuse, mus­quée, ro­sine, gra­cieuse, ara­bienne, di­vine, onc­tueuse, in­dique ou in­dienne, flo­ris­sante, joyeuse, sa­bé­anne, dé­li­cate ou dé­li­cieuse.

On use de cette dic­tion au mas­cu­lin et fémi­nin.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 181r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_368]
(texte modernisé).

[Odorant /-ante /-s. Ambre, anis, Ara­bie, baume, bois, bou­quet, can­nelle, cire, coing, cy­près, eau, ébène, en­cens, fleur, foin, fruits ou frui­tages, gants, gi­ro­flée, glaïeul, goût, herbe, hy­sope, Inde, jar­din, lau­rier, la­vande, Li­ban, linge, miel, musc, myrrhe, myrte, nec­tar, orange, par­fum, pin, pommes, pré ou prai­rie, prin­temps, ra­cine, rose, ro­sier, Sa­bée, sa­cri­fice, sa­pin, sa­veur, sen­teur, thym, va­peur, ver­nis, vio­lette.]

[Odoreux /-euse /-s. Bois, bou­quet, fleur, ha­leine, na­rines ou na­seaux, nec­tar, nez, orange, ro­sier, Sa­bée, sen­teur.]

[Odori­fé­rant /-ante /-s. Anis, coing, en­cens, fleur, fruits ou frui­tages, gants, herbe, la­vande, musc, prin­temps, rose, Sa­bée, sen­teur, ver­nis.]

[Voir aussi odeur mau­vaise.]


 

«««  #  »»»

Odeur bonne. Suaue ou souefue, aro­ma­tique, de­lec­table, ægip­tienne, vo­lup­tueuse, con­for­tante, sub­tile, ex­quise, pre­tieuse, douce, re­gail­lar­dis­sante, li­quide, ci­uet­tienne, blonde, plai­sante, en­sa­fra­nee, cas­to­reanne, puis­sante, las­ciue, da­me­rette, effe­mi­nee, assy­rienne, nec­ta­rine, vi­neuse, em­bas­mee, cor­diale, soef­fleu­rante, amou­reuse ou amiable, en­cen­see, forte, ve­he­mente, par­fu­mee, am­bro­sine ou am­bro­sienne, dou­ce­reuse, mus­quee, ro­sine, gra­tieuse, ara­bienne, di­uine, onc­tueuse, in­dique ou in­dienne, flo­ris­sante, ioieuse, sa­be­anne, de­li­cate ou de­li­tieuse.

On vse de ceste dic­tion au masc. & femi.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 181r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_368]
(texte original).

[Odorant /-ante /-ans. Ambre, anis, Ara­bie, baume, bois, bou­quet, ca­nelle, cire, coing, cy­prés, eau, ebene, en­cens, fleur, foin, fruits ou frui­tages, gans, gi­ro­flee, glaieul, goust, herbe, hys­sope, iar­din, Inde, la­uande, lau­rier, Li­ban, linge, miel, musc, myrrhe, myrte, nec­tar, orange, par­fum, pin, pommes, pré ou prai­rie, prin­temps, ra­cine, rose, ro­sier, Sa­bee, sa­cri­fice, sa­pin, sa­ueur, sen­teur, thym, va­peur, ver­nis, vio­lette.]

[Odoreus /-euse /-s. Bois, bou­quet, fleur, ha­leine, na­rines ou na­seaus, nec­tar, nez, orange, ro­sier, Sa­bee, sen­teur.]

[Odori­fe­rant /-ante /-ans. Anis, coing, en­cens, fleur, fruits ou frui­tages, gans, herbe, la­uande, musc, prin­temps, rose, Sa­bee, sen­teur, ver­nis.]

[Voir aussi odeur mau­uaise.]