Étienne PASQUIER (1529-1615)
Non : je ne veux…
Paris, Jean Petit-Pas, 1610.

NOn : je ne veux que d’une âme faillie,

La Dame soit avare de sa fleur,
Ni qu’elle tienne en prison son honneur,
Pour l’empêcher d’une belle saillie.

La Rose née, avec l’épine lie
Son beau bouton, et sa suave odeur :
Mais peu à peu éclose, par grand heur
S’en affranchit, étant de nous cueillie.

Belle est vraiment, belle est cette leçon,
Pour enseigner aux Dames la façon
De n’avoir point le long refus pour hôte.

Comme la Rose, aussi quand l’Amour naît,
Toujours d’angoisse épineuse il se paît :
Le seul jouir cette épine lui ôte.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

NOn : je ne veux que d’une âme faillie,

La Dame soit avare de sa fleur,
Ni qu’elle tienne en prison son honneur,
Pour l’empêcher d’une belle saillie.

La Rose née, avec l’épine lie
Son beau bouton, et sa suave odeur :
Mais peu à peu éclose, par grand heur
S’en affranchit, étant de nous cueillie.

Belle est vraiment, belle est cette leçon,
Pour enseigner aux Dames la façon
De n’avoir point le long refus pour hôte.

Comme la Rose, aussi quand l’Amour naît,
Toujours d’angoisse épineuse il se paît :
Le seul jouir cette épine lui ôte.

 

En ligne le 07/11/20.
Dernière révision le 07/11/20.