««« bar­que »»»

« barque » ou « barques » dans :
Tyard
1555
~ À l’œil bril­lant…
La Péruse
1555
~ Toujours le vent tem­pê­tant…
Saint-Gelais
1574 [1873]
~ Il n’est point tant…

~#~














 

Barque. Passa­gère, sub­tile, cou­lante ou cou­rante, in­fer­nale, ma­ri­nière, fa­tale, voya­gère, sty­gienne, bleue, lé­gère, aché­ron­tique, nau­to­nière, co­cy­tide, vo­lante.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
ff. 31v°-32r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_69_70]
(texte modernisé).

[Voir aussi bateau, na­celle, nau, nave, na­vire ou nef.]


 

«««  #  »»»

Barque. Pas­sa­gere, sub­tile, cou­lante ou cou­rante, in­fer­nale, ma­ri­niere, fa­tale, voia­gere, sty­gienne, bleuë, le­gere, ache­ron­tique, nau­ton­niere, co­cy­tide, vo­lante.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
ff. 31v°-32r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_69_70]
(texte original).

[Voir aussi bateau, nas­selle, nau, naue, na­uire ou nef.]