««« Styx »»»

« Styx » dans :
Magny
1557
~ Amour a fait de moi…
Joseph Du Chesne
1584
~ Ô Lèthe som­meil­leux…
Angot
1603
~ Je ne crains d’Aqui­lon…
Bernier de La Brousse
1618
~ Le feu, les cou­leu­vreaux…

~#~














 

Styx. Pro­fond, in­fer­nal, om­breux, noir, hor­rible, fan­geux, pâle, triste, phlé­gé­thon­téan, froid, obs­cur, ra­vis­sant, ef­froyable.

De ce nom les poètes appellent l’un des cinq fleuves d’enfer.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 253r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_512]
(texte modernisé).

[Stygiale. Onde.]

[Stygien /-ienne /-s. Averne, barque, Cer­bère, Cha­ron, Co­cyte, enfer, Érinne, Eu­mé­nides, Fu­ries, mort, ombres, onde, Orque, Parques, peste, Phlé­gé­thon, Plu­ton, poi­son, Pro­ser­pine, té­nèbres, ve­nin.]

[Stygieux /-euse. Golfe ou gouffre, Lé­thé, Mânes, ma­noir, onde.]

[Voir aussi Aché­ron.]


 

«««  #  »»»

Styx. Pro­fond, in­fer­nal, om­breus, noir, hor­rible, fan­geus, palle, triste, phle­ge­thon­tean, froid, obs­cur, ra­uis­sant, ef­froiable.

De ce nom les poëtes appellent l’vn des cinq fleuues d’enfer.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 253r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_512]
(texte original).

[Stygiale. Onde.]

[Stygien /-ienne /-s. Auerne, barque, Cer­bere, Cha­ron, Co­cyte, enfer, Erinne, Eu­me­nides, Fu­ries, mort, ombres, onde, Orque, Parques, peste, Phle­ge­thon, Plu­ton, poi­son, Pro­ser­pine, te­nebres, ve­nin.]

[Stygieus /-euse. Golfe ou gouffre, Lethe, Manes, ma­noir, onde.]

[Voir aussi Acheron.]