««« ci­gale »»»

« ci­gale » dans :
Magny
1557
~ Je cherche paix…

~#~














 

Cigale. Chante­resse, fre­don­nante, ave­nière, sur­cu­laire, peu-voyante, fro­men­tière, réson­nante, en­rouée, esti­vale.

La Cigale est une espèce de mouche grosse comme Sau­te­relle, mais elle se branche sur les arbres, et chante nuit et jour, vivant de la rosée (comme aucuns estiment) qui tombe du ciel.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 61r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_128]
(texte modernisé).

[Voir aussi abeille, avette, four­mi, gré­sil­lon ou gril­lon, pa­pil­lon.]


 

«««  #  »»»

Cigale. Chan­te­resse, fre­don­nante, aue­niere, sur­cu­laire, peu-voiante, four­men­tiere, re­son­nante, en­roüee, æsti­uale.

La Cigale est vne espece de mouche grosse comme Sau­te­relle, mais elle se branche sur les arbres, & chante nuit & iour, viuant de la rosee (comme aucuns estiment) qui tombe du ciel.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 61r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_128]
(texte original).

[Voir aussi abeille, auette, four­mi, gre­si­lon ou gril­lon, pa­pil­lon.]