««« saute­rel­le »»»

« saute­relles » dans :
Du Buys
1585
~ Ton ciel de nuit…

~#~














 

Sautereau ou Sau­te­relle. Gaie, ron­gearde, prompte, nui­sible, brusque, fâ­cheuse, allègre, em­pe­rière des prés, cham­pêtre.

Les Saute­relles, autre­ment nom­mées Locustes, font grand dégât d’herbes et de toutes sortes de blés, tel­le­ment qu’en cer­taines régions elles mangent en peu de jours tout le fruit de la terre. Elles font leurs petits sur la fin du prin­temps, et meurent incon­ti­nent après.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 240v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_487]
(texte modernisé).

[Voir aussi abeille, avette, ci­gale, four­mi, fre­lon, gré­sil­lon ou gril­lon, guêpes, mouches, mouches à miel, pa­pil­lon.]


 

«««  #  »»»

Saultereau ou Sau­te­relle. Gaïe, ron­gearde, prompte, nui­sible, brusque, fa­cheuse, alaigre, em­pe­riere des prez, cham­pestre.

Les Saulte­relles, autre­ment nom­mees Locustes, font grand degast d’herbes & de toutes sortes de bleds, tel­le­ment qu’en cer­taines regions elles mangent en peu de iours tout le fruit de la terre. Elles font leurs petis sur la fin du prin­temps, & meurent incon­ti­nent apres.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 240v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_487]
(texte original).

[Voir aussi abeille, auette, ci­gale, four­mi, fres­lon, gre­si­lon ou gril­lon, guespes, mouches, mouches à miel, pa­pil­lon.]