««« é­poux »»»

« époux » ou « Époux » dans :
Le Saulx
~ L’Éternel qui sans jours… (Th., 65)
~ Si quelqu’un peut nom­brer… (Th, 147)
Robert Gar­nier
~ Que les rocs Capha­rés…
La Jessée
~ Heureux qui voit…

~#~














 

Époux. Loyal, brave, pa­ré, mi­gnard, éme­ril­lon­né, conju­gal, fri­sé, joyeux, éveil­lé, miste, gail­lard, tes­ton­né, gen­til, accou­tré, ma­ri­tal, pei­gné, brusque, hy­mé­néan.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 94v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_195]
(texte modernisé).

[Fidèle époux. Dieu.]

[Voir aussi mari et épouse ou épou­sée, Hymen ou Hy­mé­née, ma­riage, noces.]


 

«««  #  »»»

Espous. Loial, braue, pa­ré, mi­gnard, esme­ril­lon­né, coniu­gal, fri­sé, ioïeux, esueil­lé, miste, gail­lard, tes­ton­né, gen­til, accous­tré, ma­ri­tal, pei­gné, brusque, hy­me­nean.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 94v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_195]
(texte original).

[Fidele espous. Dieu.]

[Voir aussi mari et espouse ou espou­see, Hymen ou Hy­me­nee, ma­riage, nopces.]