««« faix ou far­deau »»»

« faix » ou « fardeau » dans :
Pele­tier
1555
~ Je deviens las…
La Jessée
1583
~ Je meurs vivant…
Blan­chon
1583
~ J’aime la Paix…

~#~














 

Faix ou Fardeau. Oné­reux, colos­sien, pesant, mas­sif, char­geant, lourd, insup­por­table ou im­portable, affais­sé, pé­nible, acca­blant, gros, em­bal­lé, mo­leste, pon­dé­reux, tra­vail­lant, into­lé­rable, em­pa­que­té.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 98v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_203]
(texte modernisé).

[Porte-faix. Âne, dos, échine, jument.]


 

«««  #  »»»

Faix ou Fardeau. One­reus, colos­sien, pesant, mas­sif, char­geant, lourd, insup­por­table ou im­portable, affais­sé, pe­nible, acca­blant, gros, em­bal­lé, mo­leste, pon­de­reus, tra­uail­lant, into­le­rable, em­pa­que­té.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 98v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_203]
(texte original).

[Porte-faix. Asne, dos, eschine, iument.]