Maurice SCÈVE (v. 1500-v. 1560)
Toujours n’est pas…
Lyon, Sulpice Sabon, 1544.
ouvrir sur Gallica : dizain CCCLXVII [=CCCLVII], p. 163.

Tousiours n’est pas la mer Egée trouble,
Et Tanais n’est point tous temps gelé:
Mais le malheur, qui mon mal me redouble,
Incessamment auecques luy meslé
S’encheinɇ ensemblɇ, & ainsi congelé
Me fait ardoir tant inhumainement,
Que quand par pleurs ie veulx soubdainement
Remedier a si grand’ amertume:
Voulant ma flammɇ estaindrɇ aulcunement,
Plus ie l’estains, & plus fort ie l’allume.

 
 
 
 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Tousiours n’est pas la mer Egée trouble,
Et Tanais n’est point tous temps gelé:
Mais le malheur, qui mon mal me redouble,
Incessamment auecques luy meslé
S’encheinɇ ensemblɇ, & ainsi congelé
Me fait ardoir tant inhumainement,
Que quand par pleurs ie veulx soubdainement
Remedier a si grand’ amertume:
Voulant ma flammɇ estaindrɇ aulcunement,
Plus ie l’estains, & plus fort ie l’allume.

 
 
 
 

 

En ligne le 08/05/11.
Dernière révision le 15/11/20.