««« chan­delle »»»

« chandelles » ou « chandelle » dans :
Ron­sard
1553
~ Je te salue…
1578
~ Quand vous serez bien vieille…
Du Buys
1585
~ Ton ciel de nuit…
Du Monin
1585
~ Yeux pur cris­tal d’amour…

~#~














¶ « flambantes chan­delles » (Ron­sard) : membres virils.
¶ les « chan­delles » du ciel (Du Buys) : les étoiles.
 

Chandelle. Flam­bante ou flam­boyante, lu­mi­neuse, tarde, éclai­rante, grêle, blanche, cor­de­lière, ar­dente, claire, longue, vive, nui­tale, veil­lante, lueuse, splen­dis­sante, noc­turne, ma­ti­neuse ou ma­ti­nale.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 52v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_111]
(texte modernisé).

[Chande­leuse. Lumière.]

[Chande­lière. Mèche.]


 

«««  #  »»»

Chandelle. Flam­bante ou flam­boiante, lu­mi­neuse, tarde, esclai­rante, gresle, blanche, cor­de­liere, ar­dente, claire, longue, viue, nui­tale, veil­lante, lueuse, splen­dis­sante, noc­turne, ma­ti­neuse ou ma­ti­nale.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 52v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_111]
(texte original).

[Chandeleuse. mèche Lumiere.]

[Chandeliere. Meche.]