««« [vit] »»»

péri­phrases dans :
Ron­sard
1553
~ Lance au bout d’or…
~ Je te salue…
Buttet
1561
~ Il était nuit…
La Jessée
1583
~ Si les Nochers sauvés…
Las­phrise
1597
~ Je le veux appe­ler…

~#~














◊ « lance au bout d’or » (Ron­sard), « la vive, et roide lance » (La Jessée)
◊ « flambantes chandelles » (Ronsard)
◊ « ce point qui fait l’homme con­naî­tre » (Buttet)
◊ « membre gaillard » (La Jessée)
◊ « le doux-mer­veil­leux dieu » (Lasphrise)
 

L’honneur m’a com­man­dé ne mettre ici le nom com­mun du membre hon­teux de l’homme, mais trop bien ses épi­thètes.

Têtu, roide, blan­dis­sant, hu­main, chaud, vi­gou­reux, riant, doux, fo­lâtre, ru­bi­cond, bé­nin, poi­gnant, do­ré, long, pis­seux, rude, las­cif, dé­pu­ce­leur, en­flé, cras­seux, hu­mide, glis­sant, escar­mou­cheur de cottes, lar­meux, ban­dé ou dé­ban­dé, pe­lu, gé­ni­tal, amou­reux, rouge ou rou­gis­sant, douil­let, char­nu, aveugle, dé­li­cieux, bour­don­nant, domp­table ou in­domp­table, bon-archer, mem­bru, ner­veux, jouet des femmes, lu­brique, ba­veux, dé­flo­reur, effron­té, pen­dant ou pen­dil­lant, ger­meux, sale, vi­lain, ré­vé­rend, gra­cieux, faible-fort, onc­tueux, guer­rier, su­perbe, écu­meux, adom­bré, ému.

Ceux qui craignent (et non sans cause) d’offen­ser les oreilles déli­cates des dames, n’usent point volon­tiers du propre nom de ce membre, ains l’appellent, lance au bout d’or, membre viril, ins­tru­ment de bon­heur, tri­bart, hoche-prunier, maître bidaut de cul­bute.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 280v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_567]
(texte modernisé).

[Voir aussi con et motte, pénil, pré­puce, ro­gnons ; voir encore Priape et corps humain.]


 

«««  #  »»»

L’honneur m’a com­man­dé ne mettre ici le nom com­mun du membre hon­teus de l’homme, mais trop bien ses epi­thetes.

Testu, roide, blan­dis­sant, hu­main, chaud, vi­gou­reus, riant, doux, fo­lastre, ru­bi­cond, be­nin, poi­gnant, do­ré, long, pis­seus, rude, las­cif, des­pu­ce­leur, en­flé, cras­seus, hu­mide, glis­sant, escar­mou­cheur de cottes, lar­meus, ban­dé ou des­ban­dé, pe­lu, ge­ni­tal, amou­reus, rouge ou rou­gis­sant, doüil­let, char­nu, aueugle, de­li­tieus, bour­don­nant, dom­table ou in­dom­table, bon-archer, mem­bru, ner­ueus, ioüet des femmes, lu­brique, ba­ueus, defflo­reur, effron­té, pen­dant ou pen­dil­lant, ger­meus, sale, vi­lain, re­ue­rend, gra­tieus, foible-fort, onc­tueus, guer­rier, su­perbe, escu­meus, adom­bré, esmeu.

Ceux qui craignent (& non sans cause) d’offen­cer les aureilles deli­cates des dames, n’vsent point volon­tiers du propre nom de ce membre, ains l’appellent, lance au bout d’or, membre viril, ins­tru­ment de bon-heur, tri­bart, hoche-prunier, maistre bidaut de cul­le­bute.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 280v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_567]
(texte original).

[Voir aussi con et motte, penil, pre­puce, roi­gnons ; voir encore Priape et corps humain.]